5 bonnes pratiques pour une expérience candidat au top

Les attentes des candidats ont considérablement évolué en matière de recrutement. Les candidats, notamment les nouvelles générations, sont en demande de relations incarnées, d’expériences et d’échanges personnalisés. Ils aspirent à une réhumanisation des échanges avec les entreprises. Dans cette quête du sur-mesure, il est essentiel de connaître, dans les moindres détails, sa cible.

 

L’expérience candidat regroupe l’ensemble des points de contact qu’un talent aura avec une entreprise : les éléments de communication, le parcours de candidature, le processus de recrutement… Dans la vie d’un futur salarié, c’est un moment clé, il donne le ton de la future collaboration. Il est donc important de penser et de structurer l’expérience candidat d’un point de vue stratégique, en accord avec son positionnement et ses ambitions de recrutement ainsi qu’impliquer toutes les parties prenantes de cette expérience. Voici 5 bonnes pratiques pour garantir une bonne expérience à vos candidats.

#1 Avoir une bonne connaissance de sa cible

L’objectif de travailler l’expérience candidat ? Recruter les meilleurs profils. Aussi, il n’est pas nécessaire de vouloir plaire à tout le monde. Il suffit que le positionnement et le parcours candidat proposé plaisent aux bonnes personnes. L’approche ICP se révèlera essentielle pour avoir une vision précise de sa cible, ses attentes et des moyens de la convertir.

Grâce à une expérience candidat claire et transparente, un candidat sait dès ses premières interactions avec une entreprise (site web, annonce…) si cette dernière lui correspond. D’un point de vue recruteur, c’est un gain de temps : il reçoit des profils qui répondent à ses attentes.

#2 Avoir une expérience candidat pensée pour TOUS les candidats

Les candidats non recrutés, quelle que soit l’étape à laquelle ils quittent le processus, n’en restent pas moins des candidats et de possibles futurs salariés. Il ne faut pas négliger de travailler également leur expérience.

La fameuse absence de réponse à leur candidature en est la preuve. D’un point de vue candidat, c’est un manque de considération quant au temps passé à candidater et aux efforts fournis.

Ce type de « faux-pas », évitable, peut cependant avoir un fort impact pour une entreprise : un candidat insatisfait est un risque pour la réputation d’entreprise, même commerciale. Par ailleurs, un candidat non recruté aujourd’hui pourrait très bien être la perle rare recherchée demain.

#3 Développer une vision complète du parcours candidat

L’expérience candidat ne s’arrête pas à la validation du recrutement. L’ensemble des échanges qui s’ensuivent, entre le salarié et l’entreprise, ainsi que les premiers jours au sein de la structure sont également des éléments de cette expérience.

Quels sont les risques à ne pas intégrer l’onboarding aux réflexions sur l’expérience candidat ? Les salariés d’une même entreprise pourraient vivre des intégrations radicalement différentes dont le contenu et la convivialité seraient laissés à la décision de leurs managers. Cela pourrait créer un décalage malheureux, voire déceptif, entre ce qui est vécu lors du recrutement et lors de l’intégration.

#4 Etre attentif aux attentes de vos candidats

Les entreprises cherchent à transformer leur approche afin de séduire davantage de talents. Cependant, entre modernisation, automatisation et innovation, tout n’est pas bon à prendre !

Par exemple, afin de ne pas tomber dans le piège de la non-réponse aux candidatures, beaucoup d’entreprises ont opté pour l’envoi de mails automatiques. Ce mail est pourtant très mal perçu par les candidats. Tout comme pour l’absence de réponse, ils ne se sentent pas considérés en le recevant.

D’autres éléments, souvent plébiscités par les entreprises, ne font pas recette non plus. Pour ne citer que quelques exemples : le site carrière pour lequel il faut créer un compte, le formulaire de candidature demandant de retaper l’entièreté de son CV ou encore les candidatures qui demandent de s’enregistrer en vidéo, sont de fausses bonnes idées.

#5 Écouter vos candidats

Le suivi de la satisfaction candidat est également un aspect important de l’expérience candidat. Quelle que soit l’issue du recrutement, prendre le pouls de l’expérience vécue par les candidats permet de s’assurer que le parcours proposé répond aux attentes de la cible, que le processus est respecté de bout en bout et de faire ressortir des pistes d’amélioration.

D’un point de vue candidat, c’est également très bien perçu. Le feedback répond à une attente, notamment des nouvelles générations, de pouvoir s’exprimer et d’être entendu.

Nos Autres Actualités

3 questions à Elise Ho, Area Manager Grand Est chez Brawo Staffing

Brawo Staffing innove dans le recrutement avec une solution d’intérim nouvelle génération, garantissant rapidité, transparence et alignement avec les exigences modernes du marché. Nous avons discuté avec Elise Ho, Area Manager de cette activité, pour comprendre comment cette approche influence le marché de l’emploi et comment elle y contribue au

Lire la suite »

Cleantech : un secteur d’avenir pour l’emploi

Les technologies propres, ou cleantech, révolutionnent l’industrie mondiale, créant de nouveaux métiers et nécessitant des compétences spécifiques. Pour les candidats et les professionnels en reconversion, ce secteur en plein essor offre des perspectives d’emploi prometteuses.

Lire la suite »

Comment se former aux métiers à Impact ?

Dans un monde en constante évolution, les métiers à impact deviennent essentiels pour répondre aux défis environnementaux et sociétaux. Les professionnels souhaitant se préparer à ces carrières doivent suivre des formations spécialisées et actualisées.

Lire la suite »